Contexte intégral

Précisions sur l'univers
Avatar de l’utilisateur
Mystères de Poudlard
Maître de Jeu
Messages : 1304

Contexte intégral

  • Citation

Message par Mystères de Poudlard » 14 janv. 2021, 15:15

Nous sommes en l'an 1890. Les sorciers britanniques, en paix depuis plus d'un siècle, se sont portés vers d'autres conquêtes en Afrique, dans les Indes et en Chine principalement.

Pourtant, le pacifisme n'est qu'apparent. La sempiternelle division entre conservateurs (ceux qui souhaitent une imperméabilité totale à la science moldue) et progressistes (ceux qui voudraient s'inspirer des techniques scientifiques moldues pour faire avancer leurs propres connaissances) continue à agiter les foules et à faire débat. Les colonies ne sont plus si pacifiées que cela, et l'on commence à parler de velléités d'indépendance. Derrière toutes ces questions, c'est bien la place de la société sorcière et de son intégration dans le monde moldu qui est en jeu...

Avatar de l’utilisateur
Mystères de Poudlard
Maître de Jeu
Messages : 1304

Contexte intégral

  • Citation

Message par Mystères de Poudlard » 14 janv. 2021, 15:15

1890-1891 :

C'est une nouvelle rentrée à Poudlard, qui accueille son lot de nouveaux élèves, mais aussi de nouveaux professeurs : le Professeur Lucius Morningstar prend la place du Professeur Harvey Bulstrode à la Transfiguration, le Professeur Helene Dennis assure les cours de Défense contre les Forces du Mal en remplacement de feu le Professeur Cerberus Royle, et le Professeur Meera Ahluwalia enseignera les Arts Spirituels suite au départ du Professeur Bhrigu Gulati.

Une année qui commence bien, puisqu'elle est inaugurée par un vol non élucidé de cinq hiboux dans la volière et l'apparition d’étranges flaques au septième étage qui recouvrent parfois le sol, accompagnées de drôles de bruits de craquements.

Les étages les plus élevés sont décidément témoins de beaucoup de choses cette année : une mystérieuse explosion retentit au 6e étage, tandis qu'au dernier jour, quelques élèves ont aperçu un drôle d’oiseau mauve pénétrer dans le château et se diriger vers les derniers étages.

On déplore également à la fin de cette année le décès d'Edwin Drake, un élève de 1ère année de la maison Serdaigle, retrouvé inanimé et grièvement brûlé sur les Berges du Lac, et l'absence du Professeur Nowell Parkinson, Histoire de la Magie, pendant trois jours, probablement souffrant.

Pendant ce temps, à l'extérieur des murs de Poudlard, la Gazette se fait l'écho d'un abominable fait divers : le meurtre de plusieurs sorciers par un tueur en série aux prétentions théâtrales et artistiques.

Avatar de l’utilisateur
Mystères de Poudlard
Maître de Jeu
Messages : 1304

Contexte intégral

  • Citation

Message par Mystères de Poudlard » 14 janv. 2021, 15:15

1891-1892 :

Après un été particulièrement beau, une nouvelle année scolaire commence, avec l'arrivée du Professeur John Hamilton en Enchantements et Sortilèges pour soulager le Professeur Kayden Edwards qui pourra ainsi se consacrer à la direction de Serdaigle et à la sous-direction de Poudlard.

Suite au décès d'Edwin Drake survenu l'année précédente, Poudlard accueille également l'arrivée de deux agents du Ministère, Mrs Wilington et Mr Dush, pour mener un examen de l'école.

Au cours de cette année, on aura constaté l'absence en cours de Jasper Ruston, Wilbur Decker et Lilas Matthews, élèves de 1ère année vraisemblablement souffrants. Plus ennuyeuse est la disparition d'Elyana Silvering, élève de 2e année, qui finira par réapparaitre quelques jours plus tard et se fera ensuite punir d'une peine de cachots, sans qu'on sache si les événements sont liés. Cela ne l'empêchera pas de disparaitre à nouveau, cette fois en compagnie de Johanna et Jaden Olsen et Charlie Gaines, pour réapparaitre comme si de rien n'était.

Notons enfin la vision d'une immense créature non identifiée s'envolant au loin depuis la Forêt interdite, aperçue par plusieurs élèves de Poudlard.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité